ACJI tient son AG 2020 en ligne

A Cœur Joie International

SEP. 19, 2020

Un record de participation pour la toute première assemblée générale tenue le 19 septembre 2020 ...en ligne. Au menu des travaux au format inédit, la vie de l'association avec une large fenêtre sur le nouveau site internet en projet et les stratégies de résilience face à l'impact de la pandémie Covid19, notamment.

Un record de participation pour la toute première assemblée générale tenue le 19 septembre 2020 ...en ligne. Au menu des travaux au format inédit, la vie de l'association avec une large fenêtre sur le nouveau site internet en projet et les stratégies de résilience face à l'impact de la pandémie Covid19, notamment.

A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. Les réunions statutaires des instances dirigeantes d'A Cœur Joie International n’ont pas échappé aux contraintes sanitaires liées à la Covid19 cette année. En lieu et place de l'assemblée générale qui devait se tenir à Nairobi (Kenya) en marge du premier festival Africa Cantat initialement programmée du 27 au 30 août 2020, c'est un format en ligne qui a été adopté pour pallier les mesures de restriction du fait de la Covid19. Malgré la nouveauté du procédé, la réunion sous présidence de Noel Minet, président d'honneur, a enregistré un record de participation. 26 représentants de 13 des 15 fédérations membres ont pu ainsi échanger pendant 3 tours d’horloge sur les différents points inscrits à l’ordre du jour.

Dans son rapport moral, le président Thierry Thiebaut a, d'emblée ,souligné que si "une assemblée par écrans interposés" ne pouvait "apporter la richesse des échanges directs", elle permettait cependant de "maintenir le lien indispensable". Et de préciser que "nous avons pu heureusement nous retrouver par ce moyen à deux reprises ces mois derniers pour échanger sur nos fédérations et nos projets".

L'examen des comptes 2019, avec un point sur les cotisations, redevances et subventions, a fait ressortir un équilibre fragile dans un contexte marqué par des ressources limitées.

Au chapitre Membres, l'adhésion de la Fédération Camerounaise de Musique Chorale-FECAMUCH, représentée par son président Patrice Ewoungouo et Georges Ngoumoun a été entérinée ; Ce qui porte a seize le nombre de fédérations membres de l'association. Par ailleurs, quelques changements ont été notés à la tête des fédérations membres, notamment pour Sing For Peasure avec Miles Wallis-Clarke, comme nouveau président, A Cœur Joie Wallonie-Bruxelles désormais dirigée par Orianne Renault, présidente, Isabelle Dussart, vice-présidente, Thérèse Eloy, Secrétaire générale et Geneviève van Noyen, membre du bureau. Du coté d'Alliance Chorales du Québec, à noter l'élection de la nouvelle directrice générale Marie-Élène Lamoureux. Idem pour A Cœur Joie France qui enregistre l'arrivée d'Alain Louisot, comme président et Come Ferrand-Cooper, au poste de directeur, succédant respectivement à Jacques Barbier et Jean Claude Wilkens, anciens membres du CA d'ACJI à qui la réunion a tenu à rendre un hommage appuyé pour leur action remarquable aux postes de vice-président et de secrétaire exécutif. Ils seront remplacés par François Dusser et Côme Ferrand-Cooper qui ont été chaleureusement accueillis.

La réunion a aussi procédé à une revue des projets en cours dans le cadre de la coopération avec les partenaires notamment l'IFCM, à travers le projet Chefs de chœur sans frontières, la CAMC à travers le festival Africa Cantat et Musica International, travers l'accès à sa base de données.

Par ailleurs, les échanges très enrichissants autour des activités des membres ont permis de mesurer leur capacité de résilience dans ce contexte de pandémie. La réunion a fortement recommandé la poursuite des efforts, en réinventant les pratiques afin de garder intacte la passion, en ne lésinant point sur la responsabilisation individuelle et collective quant au respect des règles et recommandations sécuritaires et sanitaires.

Au titre des activités labelisées ACJ International retenues pour 2021, Eurochorus, Choralp et la Semaine chantante de Kos.

Enfin, la présentation du projet de site internet de l'association a clôturé la réunion. Sa mise en ligne très prochaine viendra combler un grand vide assurément, en écho à la conclusion du président Thierry Thiébaut, dans son rapport moral, "Communiquons, c’est notre richesse. L’entraide et la solidarité visent à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect de nos différences. Chantons, c’est notre langage commun, notre chance et l’écoute de l’autre".

Un joli viatique à partager avec tous nos adhérents en cette période assez trouble.